Vendre son bien immobiier : quels frais annexes faut-il prévoir ?

De nos jours, vendre un bien immobilier n’est pas une tâche facile. Ce dernier requiert à la fois du temps ainsi que des compétences venant des experts. Avant de vendre votre appartement ou votre maison, il faut que vous assuriez que votre bien immobilier dispose d’une bonne visibilité pour faciliter la vente. C’est pour cette raison qu’il est primordial que vous fassiez appel à une agence immobilière. Avec les expériences et les compétences que les agents immobiliers possèdent, vous ne rencontrez aucune difficulté à vendre votre terrain ou votre appartement. Mais si vous avez décidé de mettre en vente votre logement, n’oubliez pas que plusieurs frais annexes sont à votre charge.

Pourquoi devrait-on contacter une agence immobilière ?

Comme la vente d’un logement est une démarche compliquée, c’est pour cette raison que vous devez travailler en étroite collaboration avec les experts de l’immobilier pour faciliter la vente. En contactant, une agence immobilière, vous touchez davantage d’acheteurs potentiels. Les agents immobiliers peuvent diffuser plus largement votre annonce, plusieurs clients potentiels peuvent ainsi consulter cette annonce. Cependant, les frais d’agence font partie également des frais d’une vente immobilière qu’il faut inclure dans votre charge.

Et qu’en est-il de la TVA immobilière ?

Les frais que vous devez verser à l’agent immobilier ne sont pas les seules dépenses à supporter lors la vente de votre logement. Lorsque vous aurez vendu votre bien immobilier, vous serez également obligés de verser un impôt à l’État, au titre d’une opération de vente immobilière. Cet impôt s’appelle la TVA immobilière. Mais la TVA immobilière est requise si est seulement si votre bien immobilier est un logement neuf. En effet, si vous avez l’intention de vendre un logement qui a été acheté neuf ou si votre bien a moins de cinq ans, vous serez soumis à la TVA de 20 %.

La taxe foncière est un des frais annexes à ne pas oublier

Si vous avez déjà trouvé un acquéreur, n’oubliez pas que vous devez payer quelques frais liés à la taxe foncière. En fait, la taxe foncière est un impôt local prélevé une fois par an par toutes personnes propriétaires d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain. L’acte de vente prévoit généralement que le vendeur paie une partie de la taxe foncière. Mais la valeur dépend du mois durant lequel vous avez vendu votre bien. Si vous avez signé une vente le début du mois de septembre, vous ne payerez que 75 % de cette taxe foncière.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires avant une vente ?
Préparer son bien immobilier à la vente : qu’est ce que le home staging peut apporter ?
Vendre son bien immobilier : de particulier à particulier ?